close

  • Servir la Pologne – construire l'Europe – comprendre le monde 

     

  • ACTUALITÉS

  • 7 juillet 2017

    Environ trois mille personnes venues de 140 pays prennent part à la 41e session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO qui a débuté le 2 juillet à Cracovie. C’est la première fois que cet évènement a lieu en Pologne.

    Les consultations vont durer jusqu’au 12 juillet. Les participants vont prendre plus de deux cent décisions concernant le patrimoine mondial, culturel, et naturel. Outre les représentants des vingt et un États actuellement membres du Comité, la session se déroulera en présence des délégués de plus de cent dix autres pays signataires de la Convention sur la protection du patrimoine mondial, culturel, et naturel adoptée en 1972. L'événement sera couvert par deux cent quatre-vingt journalistes.

     

    La cérémonie d’inauguration de la session s’est déroulé le 2 juillet au château du Wawel en présence du président de la République de Pologne Andrzej Duda, de la Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova et du vice-premier ministre et ministre de la Culture Piotr Gliński.

     

    Les participants vont étudier, entre autres, trente-trois propositions concernant l’inscription de sites sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (sites naturels, culturels, mixtes). La Pologne présente la candidature de ses anciennes mines de plomb, d’argent et de zinc des montagnes de la région de Tarnów qui possède notamment un système de gestion des eaux souterraines.

     

    L'organisateur de la 41e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO est le ministère polonais de la Culture et du Patrimoine national, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Intérieur, et les autorités de Cracovie. Le coordinateur de l'événement est l'Institut national du patrimoine

     

    Bureau du porte-parole

    Ministère des Affaires étrangères

     

     

    Photos: Fot. M.Cieszewski/Poland.pl 

    Imprimer Imprimer Partager: