close

  • Être fidèle à ma Patrie, la République de Pologne

     

  • ACTUALITÉS

  • 24 avril 2017

    Cet évènement, qui va se dérouler à Cracovie du 2 au 12 juillet prochains, va accueillir les représentants de 21 pays membres du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO.

    L’accord avec l’UNESCO concernant l’organisation de cette session en Pologne a été formellement conclu le 19 avril 2017 à Paris. C’est le Vice-premier ministre et ministre de la Culture et du Patrimoine national, le prof. Piotr Gliński qui a signé ce document au nom du gouvernement polonais. L’organisateur de la 41e session du Comité est le Ministère de la Culture et du Patrimoine national alors que l’Institut National du Patrimoine en est le coordinateur. La session sera présidée par le prof. Jacek Purchla, président du Comité polonais pour l’UNESCO et directeur du Centre culturel international.

     

    L’assemblée aura lieu au Centrum Kongresowe ICE Kraków, l’un des espaces de conférences les plus modernes d’Europe. Celui-ci va accueillir non seulement les délibérations mais également des forums professionnels et civiques, des vernissages et des évènements culturels en rapport avec différentes régions du monde. La cérémonie d’inauguration aura lieu le 2 juillet au château royal du Wawel.

     

    – La conception du Patrimoine mondial de l’UNESCO se fonde sur une vision concrète de l’humanité qui se retrouve autour de valeurs et d’une histoire communes. (…) Unir nos forces en faveur du patrimoine et renforcer le sentiment de communauté de l’humanité toute entière, voilà les objectifs de la session qui aura lieu cette année à Cracovie, a dit Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO.

     

    Comme l’a souligné le Vice-premier ministre Piotr Gliński, la Pologne en tant que membre actif de l’UNESCO soutient totalement les actions entreprises pour sauver le patrimoine mondial. Selon lui, pour le monde actuel, marqué par la tragédie d’Alep et le sort de Palmyre, la reconstruction de Varsovie et le méticuleux travail de restauration de ses monuments après la Seconde guerre mondiale représentent des messages d’espoir pour tous ceux pour qui ont perdu leurs villes, détruites par la guerre. La destruction physique d’une ville ne doit pas être synonyme d’une fin d’existence. Cela peut être le début de sa reconstruction. Le Vice-premier ministre a par ailleurs ajouté que la 41e session s’inscrivait dans la tradition de commémoration des lieux inscrits au patrimoine mondial, dont il existe actuellement quatorze exemples en Pologne.

     

     

    La participation active de la Pologne dans la création de standards pour la coopération internationale dans le cadre de l’UNESCO a également été soulignée par le prof. Magdalena Gawin, Vice-ministre de la Culture et du Patrimoine national, conservateur général des Monuments, et mandataire du Ministère de la Culture en charge de l’organisation de la 41e session. Au rang de la participation des Polonais dans la construction d’une coopération internationale [dans le cadre de l’UNESCO], il est nécessaire de rappeler les mérites du professeur Jan Zachwatowicz, créateur du symbole international identifiant un monument ou un bien patrimonial à préserver lors d'un conflit armé, ou encore les succès des archéologues et conservateurs polonais luttant pour la sauvegarde du patrimoine culturel de par le monde, a-t-elle rappelé.

     

    La session du Comité du patrimoine mondial est un évènement particulièrement prestigieux à l’échelle de la planète. La Pologne aura la possibilité de mettre en avant son héritage culturel, scientifique et intellectuel a déclaré le Vice-ministre des Affaires étrangères Jan Dziedziczak lors d’une rencontre avec les médias.

     

    Le Comité du patrimoine mondial est composé de 21 pays membres choisis parmi tous les États ayant ratifié la Convention de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. Les États-Parties désignent les membres du Comité pour des mandats de 6 ans. Actuellement le Comité comprend des membres de : l’Angola, l’Azerbaïdjan, le Burkina Faso, la Corée du Sud, la Croatie, Cuba, la Finlande, l’Indonésie, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Koweït, le Liban, le Pérou, les Philippines, le Portugal, la Tunisie, la Turquie, le Vietnam, le Zimbabwe, la Tanzanie et la Pologne, qui fait partie du Comité pour la deuxième fois. Le mandat actuel ayant débuté en 2013, prendra fin en octobre 2017.

     

    Des informations détaillées concernant la 41e session sont accessibles sur le site internet de l’évènement. Les délibérations du Comité du patrimoine mondial seront retransmises en direct sur le site de l’UNESCO.

     

    Les photographies des lieux polonais classés au patrimoine mondial sont disponibles sur les sites www.zabytek.pl et Poland.pl.

     

    Source : Bureau du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères

     

    Imprimer Imprimer Partager: