close

  • Servir la Pologne – construire l'Europe – comprendre le monde 

     

  • ACTUALITÉS

  • 2 juin 2017

    Le vendredi 2 juin 2017, la Pologne a été élue membre du Conseil de sécurité de l'ONU pour la sixième fois. L'élection de la Pologne à l'un des principaux organismes de l'ONU est une reconnaissance de la contribution de notre pays à la préservation de la paix et de la sécurité internationales, ainsi que la marque de la confiance que la communauté internationale nous a accordé.

     

    Le Conseil joue un rôle de premier plan dans les discussions sur la sécurité mondiale, en recherchant des solutions aux conflits, soit par des moyens pacifiques, soit par l'utilisation mesurée de la force. Être membre de cet organe affirme le prestige international et le statut des États concernés et offre l'opportunité de participer plus activement au renforcement de la sécurité mondiale et à la réalisation des objectifs clés de l'ONU.

     

    « Solidarité-Responsabilité-Engagement »

     

    Le Conseil de sécurité se compose de quinze États, dont cinq (Chine, France, Russie, États-Unis et Royaume-Uni) sont des membres permanents. Les dix autres États sont élus par l'Assemblée générale pour un mandat de deux ans, avec cinq membres non permanents élus chaque année. Par le passé, la Pologne a été membre du Conseil de sécurité en 1946-47, en 1960, en 1970-1971, en 1982-1983 et en 1996-1997. L'élection de la Pologne en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité en 2018-2019 correspond au sixième mandat de notre pays au Conseil. À compter du 1er janvier 2018, la Pologne co-décidera des questions les plus importantes liées à la sécurité et à la paix dans le monde.

     

    La Pologne a officiellement annoncé sa candidature au Conseil de sécurité de l'ONU au cours de la période 2018-2019 en mars 2009 sous le slogan «Solidarité-Responsabilité-Engagement», mais c’est en septembre dernier qu’une campagne intensive en vue de l'adhésion a été initiée.

     

    "Un État siégeant Conseil de sécurité assume toujours la présidence du Conseil pour un temps donné pendant son mandat, ce qui signifie qu'il peut proposer de façon effective son propre programme, et les sujets dont l'État en question veut discuter dans le cadre du Conseil de sécurité ", a déclaré le président de la République de Pologne, Andrzej Duda.

     

    Lors de la conférence inaugurale tenue au palais présidentiel, le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski a déclaré que « l'adhésion au Conseil de sécurité constitue non seulement un honneur et une source de fierté du fait que la Pologne peut occuper une place dans un important organe international à l’origine de décisions importantes en matière de politique internationale, mais c'est aussi l'occasion de promouvoir notre région et notre sensibilité vis-à-vis des affaires internationales ».

     

    Les priorités de la Pologne

     

    Au sein du Conseil de sécurité, la Pologne défendra non seulement ses propres intérêts, mais elle portera également la voix de l’Europe centrale et orientale. Chaque pays qui siège au Conseil de sécurité représente sa région, dans le cas de la Pologne, il s'agit du Groupe des États d’Europe orientale (GEO), composé de 23 membres. Le seul concurrent de la Pologne à occuper un siège au sein du Conseil de sécurité pour les élections 2018-2019 a été la Bulgarie, qui a retiré sa candidature en novembre 2016.

     

    La Pologne souhaite utiliser son adhésion au Conseil de sécurité pour attirer l'attention internationale sur des questions telles que le terrorisme, les crimes contre l'humanité et le non-respect des principes fondamentaux du droit international. La situation en Ukraine et la participation renouvelée aux opérations de maintien de la paix de l'ONU seront également des questions importantes.

     

    Le renforcement de l'efficacité du Conseil de sécurité et l’augmentation du rôle et de l'autorité de l'organisation seront les principales priorités.

     

    La force du droit

     

    La Pologne revient au Conseil de sécurité après plus de vingt ans d'absence. Depuis la dernière fois, la position internationale de la Pologne a changé et notre pays est devenu membre de l'OTAN et de l'Union européenne. Cependant, la situation internationale, y compris dans le voisinage immédiat de la Pologne et de l'Union européenne, subit une évolution inquiétante. La Pologne, adhérant à la primauté du droit international dans les relations internationales, s'efforcera, en tant que membre du Conseil de sécurité, de construire un monde basé sur «la force du droit et non le droit de la force».

     

    Son mandat de deux ans débutera le 1er janvier 2018. Le Koweït, la Guinée équatoriale, le Pérou et la Côte d'Ivoire ont été élus membres, au même titre que la Pologne, au Conseil de sécurité de l'ONU pour 2018-2019. Lors de l'élection d’un membre du groupe d’Europe de l'Ouest, les Pays-Bas ont été choisis lors des élections supplémentaires en remplacement de l'Italie.

    Imprimer Imprimer Partager: