close

  • Être fidèle à ma Patrie, la République de Pologne

     

  • ACTUALITÉS

  • 1 août 2017

    Chaque année, le 1er août à 17h00, les sirènes d'alarme retentissent dans les rues de Varsovie et la ville s'arrête. Les habitants rendent hommage aux insurgés par une minute de silence.

    Photo: M. Cieszewski | Poland.pl

     

    Les cérémonies liées au 73ème anniversaire du déclenchement de l’Insurrection de Varsovie ont débuté le 31 juillet. Elles ont eu lieu au Musée de l’Insurrection de Varsovie, et sur la place Krasińskich où le soir, devant le monument de l’Insurrection de Varsovie, s’est déroulé une messe solennelle. Parmi les participants il y avait, entre autres, le président Andrzej Duda et des représentants du gouvernement dont les vices premiers ministres Piotr Gliński et Mateusz Morawiecki. Il y avait également des anciens participants à l’Insurrection de Varsovie, des soldats de l’Armée de l’Intérieur, des vétérans, des représentants de l’armée, des scouts et des habitants de la ville.

     

    – Un soulèvement qui aboutit à une Pologne libre n’est pas perdu – a dit le Président Andrzej Duda dans son discours prononcé au moment de l’Appel à la Mémoire.

     

    Toute la Pologne se souvient de l’Insurrection de Varsovie, toutefois c’est la capitale qui commémore son soulèvement de la façon la plus exceptionnelle. « L’heure W », à 17h00, le rappelle. À cet instant les sirènes d’alarme se déclenchent pour un signal continu d’une minute. Les transports publics, les voitures, et les Varsoviens s’arrêtent rendant ainsi hommage aux insurgés et aux habitants massacrés.

     

    L’insurrection de Varsovie a éclaté le 1er août 1944, a duré 63 jours et a été le plus grand soulèvement de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Près de 50 000 insurgés ont pris les armes pour combattre les Allemands. Tous les quartiers de Varsovie ont été concernés par les combats. Environ 16 000 insurgés de l’Armée de l’Intérieur et 150 000 civils ont péris dans l’Insurrection.

     

    Galerie de photos du Musée de l’Insurrection de Varsovie Flickr.

     

    Bureau du Porte-parole

    Ministère des Affaires étrangères

    Imprimer Imprimer Partager: